Cantar Blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 19 février 2010

Un nouveau Cantar version large

Présenté sur le site de DC Audiovisuel, et quémandé à grands cris sur la Cantar-users par les techniciens son recorder qui ne savent pas mixer, voilà donc un Cantar 16 pistes, qui évite d'avoir à mixer en direct et permet d'enregistrer au niveau nominal ses 14 HF's et ses deux perches sans soucis de se mélanger les doigts.

Ce Cantar-X16 comprend 4 disques SSD internes de 120 Go en système RAID5 assurant donc une capacité globale de 360 Go. L'alimentation se fait sur batterie Lithium uniquement car la consommation en est forcément plus importante.

On peut bien sûr coupler deux Cantar-X16 afin d'avoir 32 pistes, pour la musique par exemple.

mardi 1 avril 2008

Une pile à combustible dans le Cantar

DC Audiovisuel indique sur son site qu'ils ont réussi, en interne, à intégrer une mini pile à combustible dans le Cantar, ceci grâce à un tout nouveau procédé de stockage de l'hydrogène, issu de la recherche sur les nano-technologiques au CNRS de Lyon. On lira avec intérêt la news qui donne tous les détails :
http://www.dcaudiovisuel.com/news_info.php/news_id/60

Cantar-H2O de DC Audiovisuel

Cela coïncide particulièrement bien avec le démarrage de la "Semaine du Développement Durable", du 1er au 7 avril 2008, que lance le ministère de l'Ecologie, toutes les informations à ce propos ici :
Ministère de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement durable et de l'Aménagement du territoire.

lundi 16 juillet 2007

Un Cantar trois pistes ?

Le Cantar Blog est de retour après quelques mois d'absence avec l'avènement d'un nouveau prototype d'enregistreur Aaton, le Cantar Tri-X de Vincent Tulli. S'agit-il d'un montage ? Un prototype ? Toujours est-il que l'on parle beaucoup ces temps-ci de ce Cantar coupé.

Révélée en exclusivité sur le site de DC Audiovisuel, cette image du nouveau Cantar Tri-X a été composée par Vincent Tulli, et reprise telle que sur le site de Aaton qui annonce du coup une sortie pour le 2 avril 2008. Dores et déjà les demandes de renseignements et de prix affluent sur les standards de DC Audiovisuel et d'Aaton, autant que les interrogations sur les forums tant européens qu'américains.

Cantar Tri-X

Même s'il est fortement improbable que Aaton se lance vraiment dans cette aventure – mais qui sait, personne ne croyait à l'Aatoncorder, à part son génial inventeur – il serait néanmoins bénéfique pour la communauté que la firme grenobloise réfléchisse effectivement à une version plus légère, réduite et moins coûteuse de son excellent enregistreur.

Tri-X sonne comme un retour à la bonne vieille magnétique 35 mm trois pistes ! Alors, que faire de nos jours avec un trois pistes numérique ?

samedi 7 octobre 2006

Le deuil de la Cantarine

Décidément Aaton ne fera pas confiance à la langue française pour vendre ses produits. Pourtant les grandes industries du luxe savent combien les noms à consonance francophone sont porteurs de marché.

Cantarine avait un air de légèreté, de soleil, de sucré, de virevoltant, de féminité qui se mariait si bien avec Cantar. Mais la voilà à présent affublée de l'horrible néologisme anglo-saxon asexué CantaRem, certainement contraction pour Cantar Remote.

Cantarem
Certes les anglophones prononcerons [cantari'm] ; pour eux, seule la dernière consonne diffère en substituant une labiale fermée descendante à une dentale ouverte, elle est loin de la sonorité cristalline de notre gracieux suffixe 'ine'. Et voilà qu'ici tout le monde prononce [cantarèm], un rien guttural et nettement moins chantant.

Cantarem en occitan est un indicatif futur, un imparfait du subjonctif en latin, faut-il y voir l'aveu d'une chose en devenir pas encore parfaite ?

mardi 3 octobre 2006

Un néologisme pour les spécialistes du Cantar

Voici un néologisme découvert sur le site de DC Audiovisuel A l'occasion de la sortie des versions de série de la Cantarem :

cantariste : nm ou nf, utilisateur(trice) de Cantar.

J'avoue que ça en jette un peu plus que l'horrible 'cantar-user' que nous impose Aaton sur sa liste de discussion des cantaristes.

samedi 29 juillet 2006

Bienvenue sur le nouveau Cantar Blog

Cantar, cette machine d'exception que le monde nous envie, cette machine 100% française, sortie des usines de Grenoble et conçue par un génial inventeur, bricoleur, révolutionnaire qui ne cesse de pester contre l'Amérique (celle du Nord bien-sûr), Cantar qui nous sert tous les jours à enregistrer la plupart des dialogues de notre cinéma national, cette exception culturelle française unique au monde, Cantar pourtant est une machine qui parle anglais, ne parle que anglais, je dirais même américain. Jusqu'aux récentes versions du mode d'emploi, ce dernier n'existait qu'en anglais, le site du fabricant n'est quasiment qu'en anglais, à part quelques pages qu'il faut aller chercher loin, poussant le ridicule jusqu'à citer Sénèque en anglais dès sa page d'accueil, reniant ainsi les racines latines de notre langue, la liste très privée et élitiste des cantar-utilisateurs ne parle qu'anglais, aussi fallait-il bien que le web offre aux barbares du sous-continent européen un espace où ils pourraient échanger dans leur langue natale.

Cantar avec graveur par Philippe Mouisset

Bienvenue donc sur le Cantar Blog, un site francophone qui parle Cantar.